• Eurocopter (civil)
  • Stand Thales (avec des bonbons): simulation et satellites de Thales Alenia Space
  • Session de simulateur de vol ATR sur un simulateur de vol certifié FAA (X-plane). Sans doute après avoir répondu à la question toute la semaine, l'instructeur précise à plusieurs reprises que Flight Simulator n'est pas un simulateur de vol mais un simulateur de navigation. Dans ce genre de simulateur grand public, il n'y a pas de simulation physique poussée des paramètres. Pour le démontrer, il affiche en direct les vecteurs de force représentant la portance de l'avion.
  • Avions de chasse réels avec armement Thales
  • Le très violent Tigre d'Eurocopter
  • Le tout nouveau radar de Thales, le Ground Master 400: un radar mis à jour par internet...
  • On finit en douceur avec un drone avec une propulsion à hélice en bois. Normal, la durée de vie d'un drone sur le champ de bataille: 3 mois seulement.
Jouant sur la fibre patriotique des visiteurs, l'exposition permet de réaliser un tour d'horizon des produits phares de grandes entreprises impliquées dans l'industrie de la défense et de l'aéronautique. On sent leur volonté de présenter sous leur meilleur jour au public les activités de leurs groupes. Un immense pavillon était dédié au recrutement. Leurs besoins sont en croissance.
En tant que visiteur du dimanche, j'ai particulièrement apprécié la séance de simulation d'ATR et les bonbons Thales, l'écran géant avec des images du lancement Ariane 5 était un beau défi technique avec un gros contre jour et une qualité d'image impeccable grâce à des matrices de led tricolores comme notre bon vieux tube cathodique.

slider flash parAlsacréations. Dewslider